[Essentiel] Les trois piliers

Parce que l’abondance d’information de toute sorte nous fait parfois perdre de vue l’essentiel. Parce que se focaliser sur des points trop particuliers nous fait oublier le cadre dans lequel on évolue. Tout simplement, parce que cela fait du bien de se rappeler ce qui nous fait du bien.

Voici les trois piliers de la santé :

Alimentation
Activité physique
Sommeil

Cela semble vraiment trop simple… mais votre santé dépend réellement, et presque uniquement, de ces trois facteurs*.

De ces trois piliers c’est l’influence de l’alimentation qui est la plus largement sous-estimé. Bien sur tout le monde « sait » qu’il faut bien manger pour être en bonne santé… mais c’est une compréhension superficielle. Peu de gens ont réellement conscience de son importance au quotidien.
On est ce que l’on mange, il faut prendre ce dicton populaire au sens propre. Les molécules de nourriture deviennent notre corps et le font fonctionner ; ce sont à la fois les matériaux de construction et le carburant. Elles constituent votre personne, elles fusionnent avec vous, vous offrent leurs qualités comme leurs faiblesses.
De bons matériaux de construction font la différence entre un outil solide et un jetable, entre un outil efficace et un autre inopérant. Quant au carburant, on sait bien que s’il est de mauvaise qualité il crée des résidus toxiques durant sa combustion. C’est exactement la même chose pour notre corps. La qualité bien sur, mais aussi une quantité suffisante sont essentielles à la santé.

Mais, pour les personnes qui ont une hygiène de vie relativement saine, soit de par leur culture, soit parce qu’elles ont déjà adopté dans une certaine mesure une alimentation santé, c’est souvent l’activité physique qui manque. Elle favorise la circulation des fluides (sang, lymphe), active le métabolisme, stimule toutes les fonctions corporelles : réflexion, digestion, détoxification, immunité, motricité, etc. Ces bienfaits sont définitivement liés à un activité physique régulière, celle ci ne peut pas être remplacée. C’est l’indispensable complément à l’alimentation.
L’activité physique est d’autant plus essentielle que, dans notre société sédentaire, elle est réduite comme peau de chagrin. Il n’y quasi plus d’activité « naturelle » comme la chasse, le jardinage… ou même la marche ! Sans compter que les jeux extérieurs laissent peu à peu la place à l’informatique. Les conséquences sur la santé de ce changement de paradigme sont plus importantes que l’on ne croit.

Pour finir, le sommeil. Si vous vous sentez fatigué, par pitié, dormez. Ne vous laissez pas avoir par le rythme frénétique, et les stimulations, du monde autour de vous. Être à l’écoute de vos besoins améliorera votre santé, mais aussi, votre joie de vivre !

* si on exclut la prédisposition génétique et la pollution environnementale.

FacebookTwitter

One Response

  1. Réda septembre 10, 2015 Reply

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *